TEXTE «De natura»

L'exposition « De natura », proposée par André Lapointe, directeur du Département des arts visuels de l’Université de Moncton, et Alex Caroll, d’origine française qui vit et travaille au Canada depuis 2009, à été en montre jusqu’au 30 novembre 2011 à la Galerie 12 du Centre culturel Aberdeen de Moncton.

Cette exposition de photographies et d’installations réunissait deux artistes pour qui la nature est un monde chargé de signes et d’empreintes de vie, et dont il convient de souligner la pureté, la grâce formelle. Un hommage particulier cependant puisque le geste consiste ici à recomposer ou à transformer des paysages et des éléments naturels. Esthétique humaine ou naturelle ? Le dialogue est ouvert.

André Lapointe, originaire de Gaspésie, s’intéresse aux phénomènes naturels des côtes de l'Atlantique. Procédant principalement par la technique de la taille directe et du modelage, incorporant également aux paysages des matériaux trouvés sur les lieux mêmes, il sculpte le végétal et le minéral pour y inscrire le temps. Sculpteur émérite et fortement engagé dans le monde institutionnel, il est l’une des personnalités marquantes du milieu des arts visuels de l’est canadien.

Marquée par ses voyages en Europe, influencée par l’esthétique baroque (Bill Viola, David Lynch) et l’art allemand du 20e siècle, Alex Caroll explore la notion de traces et de transformation des symboles.